[Rage] les Conditions Générales du WiFi « gratuit » des CFF

informations

Vous vous en souvenez peut-être, je vous parlais en février du fait que les CFF, les Chemins de fer fédéraux suisses, avaient pour but de mettre en place du WiFi gratuit dans plus de 100 gares d’ici 2015. À l’époque, je m’extasiais devant tant de volonté à faire en sorte que nous autres voyageurs puissions profiter d’une connexion décente en tous lieux. Malheureusement, cela ne semble pas se passer de la meilleure des manières, notamment en ce qui concerne nos données personnelles et l’usage qui en est fait. Analysons ensemble les Conditions Générales du WiFi « gratuit » des CFF!

À force de l’entendre, ça commence à entrer: « Si c’est gratuit, vous êtes le produit. » La nouvelle offre des CFF ne déroge pas à la règle et leurs conditions générales d’utilisation réservent quelques surprises. Si vous souhaitez récupérer le document complet, il est disponible ICI.

Je ne vais pas entrer dans les détails mais juste vous faire part de quelques morceaux croustillants habilement choisis ci et là. Pour les passages plus long, l’essentiel à retenir est mis en surbrillance.

cff1

Bon, ça c’est plutôt normal. On parle bien de « gratuit », pas de « illimité », rien à redire de ce côté-là. Le point 4 est nommé « Devoirs et obligations du client », tout le blabla interdit y est cité, notamment sur le contenu pornographique, raciste ou faisant l’apologie de la violence, le spam, le P2P et le contenu copyrighté. J’ai retenu ce point qui m’a fait sourire:

cff2

Vous allez voir que non seulement vos données personnelles sont stockées et analysées, mais en plus il faut les avertir quand on change de numéro de téléphone ou d’appareil. Lol. Ça commence à partir en sucette au point 5:

cff3cff4

Voilà voilà… Point 6, protection des données. Un pavé que je ne vais pas vous imposer, voici les highlights:

cff5

« Analyse du comportement de voyage » = on vous suit à la trace, « informations à la clientèle et publicitaires » = publicité ciblée, télémarketing. Le porte-parole des CFF a assuré qu’il n’en serait rien, mais dans le doute…

cff6

Si ça ce n’est pas pister les utilisateurs, je ne m’y connais pas!

cff7

Vos données sont non-seulement collectées, mais en plus celles-ci peuvent être traitées à l’étranger… aux USA par exemple? Il y a aussi toute une partie parlant des éventuelles pubs que vous pourrez recevoir…

cff9

Alors que la loi prévoit une durée de 6 mois, les CFF veulent conserver ces données pendant 12 mois. Enfin, le point 7, que je poste tout de même à des fins de sensibilisation:

cff8

Vous n’imaginez pas ce qu’un simple téléphone sous Android peut faire une fois connecté à un réseau WiFi public. Il n’est même pas nécessaire d’avoir de grandes connaissances pour récupérer des informations d’autres utilisateurs connectés en même temps que vous. Comme sur tout réseau public, le client l’utilise à ses risques et périls. Méfiez-vous TOUJOURS des WiFi non-sécurisés et évitez-les. Ce sera le mot de la fin!

4 thoughts to “[Rage] les Conditions Générales du WiFi « gratuit » des CFF”

  1. Bonjour,

    Article intéressant, mais hors mis le traitement des données pour des raisons publicitaires. L’enregistrement et la mise en relation d’une personne morale (numéro de téléphone) et de l’adresse MAC est normal (d’après la DFJP). En faite, c’est même obligatoire en Suisse de conserver ces données pendant 6 mois et bientôt 12. Je vous conseille de vous pencher sur les textes et ordonnances LSCPT et OSCPT.

    Merci pour votre travail. Salutations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *