[Tech] Un nouveau PC de jeu pour 2021 !

Salut à tous ! L’année a déjà bien commencé, le temps passe bizarrement ces jours-ci: on est en télétravail, on ne voit que peu ou pas sa famille, la morosité ambiante est de mise… qu’à cela ne tienne, j’ai récemment fait le choix de changer mon « vieux » pc de 2016, le nouveau hardware me faisant de l’œil depuis un moment déjà. Ce sera donc un article orienté matos, peut-être un peu long et un peu répétitif pour qui ne s’intéresse pas autant que moi aux composants de son pc, et qui aurait pu trouver sa place dans ma section Gaming. Mais il y aussi de l’huile de coude, de la sueur et des larmes, alors cela vous permettra peut-être d’éviter certaines emmerdes que j’ai du affronter.

L’amour du hardware, l’année du gamer

Pourquoi changer ? Plusieurs raisons à cela. Déjà, difficile de résister à la hype qui a été menée autour des nouvelles cartes graphiques et processeurs AMD. Je m’étais fixé comme objectif de changer cette année, d’attendre éventuellement de voir ce que Intel allait proposer du côté de la nouvelle génération de CPU, Alder Lake, mais double problème: premièrement, la patience et moi, ça fait deux. Deuxièmement, Intel est grave à la ramasse depuis quelques temps, le simple fait de savoir qu’ils galèrent avec le 10 nanomètre suffit à donner une chance à AMD, qui eux, s’en sortent facilement avec les honneurs sur du… 7 nanomètre. Du coup, je n’ai même pas envie de savoir ce qu’il va en sortir, je sais par mes lectures de divers tests que l’architecture de AMD est solide, éprouvée, je mise dessus, c’est mon choix.

Si on regarde du côté des cartes graphiques maintenant, Nvidia et AMD ont frappé plutôt fort: les GPU sont solides, la plupart imbattables en 1080p, à l’aise en 1440p, et certains sont même capables de tutoyer la 4K sans sourciller. Je simplifie un peu mais vous voyez l’idée. Pour moi qui commençait à être frustré de ne pas pouvoir jouer à certains jeux (encore attendre, voir plus haut, la patience et moi, ça fait deux) ou de devoir en baisser fortement la qualité pour pouvoir bénéficier d’un framerate que j’estime correct, le moment était venu de changer. Et bien c’est ce que j’ai fait ! :)

L’ancien PC

Je n’ai jamais fait d’article sur mon PC de jeu. C’est dommage, car il y aurait beaucoup à dire, entretenir son PC c’est un peu comme entretenir une voiture: il faut le nettoyer, parfois en changer quelques pièces pour mieux en profiter et il n’y a d’égal que de pouvoir foncer à toute allure sur l’autoroute du gaming avec son propre PC, monté par ses propres petites mains boudinées. C’est donc avec un brin de nostalgie que je vous présente pour la première et la dernière fois, le PC qui aura été ma seconde machine de jeu:

BoitierNZXT H440
Carte mèreAsus Z170-DELUXE
ProcesseurIntel Core i7-6700K 4.0 GHz
VentiradNoctua NH-U12P SE2
Mémoire viveKingston FURY 16 GB (2 x 8 GB) DDR4-2666
Carte GraphiqueAsus GeForce GTX 1070 8 GB STRIX
StockageSSD Samsung 850 Pro Series 512 GB
SSD Crucial MX500 2 TB
VentilosBe Quiet Silent Wings 2 3x 120mm, 1x 140mm
AlimentationCorsair RMi 750 W 80+ Gold Certified Fully Modular

Pour voir la liste des composants chez PCPartPicker c’est PAR ICI.
Un site très utile car il permet de remplir son « panier » et de vérifier la compatibilité des composants entre eux, de manière théorique certes mais ça donne une idée.

Il aura bénéficié encore récemment d’un changement de processeur, en effet je suis passé d’un i5-6600K à un i7-6700K, car les 4 cœurs du i5 devenaient limitants sur certains jeux trop gourmands ou mal optimisés.
Il aura aussi accueilli ma nouvelle carte graphique pendant quelques jours, le temps que je monte le nouveau PC, un peu comme une passation du pouvoir en quelque sorte… mais j’anticipe un peu trop, je m’en vais d’abord vous narrer mes déboires en ce qui concerne l’obtention dudit nouveau matériel, et il y a beaucoup à dire malheureusement.

« Comment ça, pas de stock ? »

Si vous vous intéressez ne serait-ce qu’un peu aux news sur le hardware PC, vous savez que le gros point noir c’est la disponibilité. Les produits sont bons, les tests sont là, ils saluent les efforts et au moment de passer commande… nada. Chou blanc. Il est en effet TRÈS compliqué de trouver du matos à un prix « normal » et dans des délais « raisonnables ».

Personnellement, j’ai eu une période juste avant nouvel an où je rythmais mes journées en martelant ma touche F5 sur certains sites de vente d’électronique suisses. Mon objectif premier: obtenir une RTX 3080, idéalement une FE, c’est-à-dire une Founders Edition, une carte qui est vendue directement par Nvidia. Problème majeur: les stocks ont été dévalisés, non pas par les joueurs, mais par les mineurs, avides de cryptomonnaie, bien plus rentable à produire avec cette nouvelle génération de GPU…

Mais je tiens bon, je continue de rafraichir mes petits sites de vente, et un beau matin, n’y tenant plus, je finis par acheter une Gigabyte RTX 3070 Eagle OC, un peu par dépit, mais les RTX 3080 sont tellement rares que je sens que ce sera trop compliqué (on est maintenant en février et la situation est même pire, c’est dire…). Je reçois rapidement la carte, le 30 décembre précisément. Je jubile, je l’installe très rapidement, dévissant avec entrain ma 1070, et lance dans la foulée quelques jeux. Tout est plus fluide et joli, j’ai un meilleur framerate, je peux pousser les graphismes de beaucoup de jeux, dont Red Dead Redemption 2 que j’avais laissé volontairement de côté pour en profiter pleinement mais j’y reviens plus loin.

Toute médaille a son revers: je constate au bout de quelques jours que la carte souffre d’un désagréable coil whine sur un seul des ventilateurs. Je tente d’y remédier mais rien n’y fait, je me résous à lancer rapidement un RMA, d’autant plus que le site où j’ai acheté a à ce moment encore du stock de cette carte, « donc avec un peu de chance ils m’en renverront rapidement une ! » me dis-je. Mais bien mal m’en a pris. Entre l’envoi et la réception, le stock est épuisé. Je n’ai eu droit qu’à un remboursement, et le droit de retourner à mes rafraichissements intempestifs de sites de vente…

Je vous la fais courte même si cela parait déjà long, mais il se trouve que j’ai acheté en premier lieu la carte graphique puis le reste de la config’ dans la foulée et vous allez comprendre pourquoi.
En effet, il se trouve que par un petit miracle, j’ai réussi à chopper une RTX 3090 FE au prix « MSRP », comprendre manufacturer’s suggested retail price ou prix de détail suggéré par le fabricant. Je n’irai pas jusqu’à dire que cette carte est bon marché ou que j’ai fait une affaire: elle est très chère, trop chère, et je ne pourrai réellement en profiter qu’en 4K, mon écran actuel ne crachant que du WQHD.

Mais c’est une FE, et en plus au prix MSRP, et comme vous commencez à le savoir, la patience et moi… donc je l’ai achetée. Je me dis qu’au pire – et c’est un peu une justification car je sais que le prix peut en choquer certains – elle se revendra je pense plutôt bien si je décide d’acheter une RTX 3080 plus tard.

Concernant le CPU, problème de stock également, car je ne visais pas ce modèle exactement, mais celui que j’ai pu obtenir fera parfaitement l’affaire et sera bien suffisant pendant un bon moment.

La config’ initiale (et les problèmes…)

Je ne suis pas spécialement un grand fan des PC bling-bling, mais le NZXT Kraken Z73 m’avait fait de l’œil avec son bel écran LCD intégré. Pas de bol, il souffrait lui aussi de coil whine, d’une vilaine vibration insupportable pour mes sensibles oreilles, j’ai donc décidé de me le faire rembourser et de partir finalement sur le Arctic Liquid Cooler 360.
SAUF que bien sûr, je n’ai pas pu me retenir d’acheter la version 360 au lieu de 240 (le ventirad prend un slot de plus ou de moins selon la taille choisie), et j’ai eu toute les peines du monde à la caser dans ma tour. Merci à ma chère et tendre qui sera venue me prêter main forte, quatre mains n’étaient pas de trop pour en venir à bout ! :)

Aussi, je me suis rendu compte que la RTX 3090 FE aussi a tendance à faire un peu de coil whine. C’est léger, c’est constant, donc pas trop pénible comme un bruit qui oscille et qui est bien plus pénible. M’étant renseigné, c’est un peu la roulette russe, certaines cartes le font, d’autres pas, certains mettent en cause l’alimentation, il n’y a pas de solution toute faite. Un futur projet serait de tout passer en WC (non, pas les chiottes, le Watercooling crénom !) mais cela demande quelques compétences que je n’ai pas encore acquises. On verra plus tard.

Note importante pour qui voudrait monter son PC: il est primordial de mettre à jour le BIOS de sa carte mère, car ce matériel est récent et les drivers ainsi que le BIOS sont plutôt simples à mettre à jour, voir par ICI si vous avez une carte mère Asus.

La config’ finale

Voici donc la configuration finale (au 12.02.21) et le lien vers PCPartPicker: ICI

BoitierNZXT H710i
Carte mèreAsus ROG Strix X570-E Gaming ATX AM4
ProcesseurAMD Ryzen 7 5800X
VentiradARCTIC Liquid Freezer II 360
Mémoire viveG.Skill Trident Z Neo 32 GB (2 x 16 GB) DDR4-3600
Carte GraphiqueNVIDIA GeForce RTX 3090 24 GB Founders Edition
StockageSSD Samsung 850 Pro Series 512 GB (récupéré)
SSD Crucial MX500 2 TB (récupéré)
VentilosBe Quiet Silent Wings 2 3x 120mm, 1x 140mm (récupérés)
AlimentationCorsair RMi 750 W 80+ Gold Certified Fully Modular

Une petite parenthèse sur le logiciel Asus Armoury Crate qui de prime abord ressemble à un soft pour les kikoos: alors oui c’est en partie le cas, on peut jouer avec le RGB, ce genre de conneries. MAIS on peut aussi passer les derniers drivers à jour sans se faire chier, et ça vaut la peine d’être dit car ce n’est pas courant et c’est une très bonne chose.

Et après ? On joue ou bien ?

Tout ça c’est bien mais encore faut-il du temps pour jouer ! Personnellement, je déteste commencer plusieurs jeux solo en parallèle, donc j’aime bien finir un jeu avant d’en commencer un autre, même si parfois cela veut dire se « forcer » à terminer tel ou tel jeu.

Ma ToDo List de jeux à faire prochainement est la suivante:

  • Red Dead Redemption 2
  • Call of the Sea (merci le game pass à 1 CHF !)
  • Control (merci le game pass à 1 CHF !)
  • Cloudpunk
  • Immortal Fenyx Rising (d’abord la démo, ensuite on verra)
  • Assassin’s Creed Odyssey

Il faudra encore caser Cyberpunk dans cette liste, peut-être après Control, ça dépendra de mon humeur du moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.