[Rage] Loi renseignement Suisse: le vote du geek

non_etat_fouineur

Salut les amis, ça fait une paye dites donc ! J’espère que vous avez pu partir loin du stress comme j’ai eu la chance de le faire, c’était vraiment top: pas de mail ni de téléphone pendant quelques temps, ça fait vraiment du bien. Maintenant que je suis rentré, je préfère utiliser mes moments de répit sur autre chose que l’écriture, comme par exemple la bêta de Battelfield One pour ceux qui l’auraient loupée, l’excellent Rocket League ou encore le dernier Batman Arkham Night qui me vident bien la tête après une journée de boulot. Mais si je me force (un peu) à prendre mon clavier – neuf au passage – c’est parce qu’il y a urgence: vous n’avez pas rêvé, l’état va tenter de nous la faire à l’envers, comme en France, aux USA ou en Grande-Bretagne, en essayant de faire passer une loi qui bafoue à mon sens plusieurs de nos droits les plus élémentaires contre un faux sentiment de sécurité… je vais essayer de rester le plus calme possible: cet article est classé dans la catégorie [Rage], mais de telles extrémités méritent que l’on énumère calmement les arguments de ceux qui ne voient pas d’un bon œil la surveillance de masse, dont je fais partie. Lire la suite

[News] La Suisse pourrait bloquer les sites proposant du contenu piraté

swiss_piracy

Apparemment c’est une tradition helvétique: une ou deux fois par année, la question du téléchargement illégal (mais qui n’en est pas, du moins pour le moment) refait surface car le gouvernement s’acharne à vouloir mettre en œuvre de nouvelles dispositions, fortement influencé par les USA et notamment l’IPPA (International Intellectual Property Alliance). Souvenez-vous, je vous en parlais déjà en février. Cette fois-ci, un groupe de travail fédéral nommé Agur12 propose d’interdire les sites qui permettent de télécharger de la musique ou des séries qui pourraient être piraté. Lire la suite

[News] Rappel: la Suisse aussi a son système d’espionnage maison

antenne

On entend beaucoup parler des États-Unis, de la France, de l’Allemagne et des britanniques qui jouent la surprise ou l’indignation, reniant des accords qu’on pourrait qualifier d’ancestraux tellement ils datent. Echelon, PRISM, les acronymes pleuvent comme un mois de mai 2013 (ahah.) et n’ont de cesse de rappeler l’ampleur des moyens mis en œuvre pour nous surveiller. Mais si on commençait par s’occuper de nos affaires internes avant de s’éparpiller dans le vaste monde de l’espionnage à échelle mondiale? Lire la suite