[News] Pause estivale sur Strak.ch et astuce pour préparer ses vacances

beach

Après un hiver sibérien et quasiment interminable, l’été s’est bien installé et avec lui les tant attendues vacances! De ce fait, je serai donc absent pendant un certain temps et n’aurai donc quasiment pas accès à internet (sauf en cas d’urgence), ce qui n’est finalement pas un mal. L’occasion de lâcher prise et de déconnecter quelques temps du flux incessant de données qui m’assaillent tant avec Twitter que KrISS feed… j’avoue, je l’ai bien cherché! ;)

Si comme moi vous avez la chance de partir en train ou en avion, vous aurez certainement besoin de billets. Que vous réserverez via internet. Donc vous commencerez par découvrir les offres dans un premier temps, mais Ô suprême étonnement, vous constaterez que les prix des billets augmentent au fil des heures et des jours… WTF vous direz-vous donc, l’âme brisée et les yeux exorbités. Ce phénomène bien connu est nommé IP Tracking, comme nous l’explique si bien le JDN:

« Cette pratique est simple: lorsque vous vous rendez sur le site de certaines compagnies aériennes ou autres transporteurs peu scrupuleux pour consulter les tarifs pratiqués, vos informations (collectées par les cookies) vont être enregistrées par le site. Celui-ci va répertorier et mémoriser pas à pas votre recherche et l’associer à l’adresse IP de votre terminal. Ainsi, si vous vous déconnectez et revenez plus tard pour faire la même recherche à partir de ce même terminal (avec la même adresse IP), le voyagiste qui aura mémorisé votre requête, vous proposera un prix plus élevé et ce, même si le nombre des places disponibles est resté inchangé. Vous penserez alors, naïvement, qu’il est grand temps de valider votre achat avant que les prix n’augmentent encore… »

Voici donc en vrac plusieurs solutions pour éviter de se faire piéger de la sorte:

  • Chercher son billet sur le pc du boulot puis l’acheter à la maison,
  • Chercher son billet sur son smartphone (en 3G) puis l’acheter sur le pc à la maison,
  • Utiliser la navigation privée de votre navigateur pour éviter les cookies,
  • Enfin, il reste encore les Proxys, les VPN et autres TOR, mais ceux-ci sont un poil plus difficiles à mettre en place pour le commun des mortels. Cela reste des solutions efficaces.

En espérant avoir aidé certains, il ne me reste qu’à vous souhaiter de belles vacances et de vous dire à tout bientôt!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *