[Rage] Quand une entreprise vend son âme, ça donne le cas Adblock Plus

dollars

Inaugurer une nouvelle rubrique sur le blog, ça se fête. Et quel meilleur sujet que la rocambolesque et toute récente dérive d’Adblock Plus pour démarrer? En quelques mots, récit d’une entreprise qui a préféré s’en mettre plein les poches plutôt que de respecter ses utilisateurs.

Le fonctionnement d’Adblock Plus est simple: installer une extension sur Chrome ou Firefox et ne plus être ennuyé par les publicités. Seulement voilà, Eyeo, l’entreprise derrière Adblock Plus, ramasse des sommes de la part de Google (et peut-être bien d’autres géants du web, qui sait?) pour mettre ses publicités en “Whitelist”, c’est-à-dire dans la catégorie des publicités “acceptées” par Adblock Plus. Résultat, tu installes un bloqueur de pubs mais certaines passent les mailles du filet pour des raisons… discutables.

show_my_ads

“C’est pourquoi nous sommes payés par certaines grandes sociétés qui mettent à disposition des publicités non intrusives”. Eyeo

Pour le moment, il est possible d’empêcher cette mascarade en décochant une case à l’installation d’Adblock Plus, mais pour combien de temps encore ? On sait aussi que Ghostery refilerait nos infos aux publicitaires

En attendant la suite des évènements, préférez l’installation d’Adblock Edge et n’hésitez pas à exercer votre sens critique à l’égard de ceux qui s’amusent avec nos données.

Source

4 thoughts to “[Rage] Quand une entreprise vend son âme, ça donne le cas Adblock Plus”

  1. Bonjour,

    Comme en France les sites des journaux ont décidé de faire la guerre aux adblockeurs, j’ai été ré-sensibilisé à ce sujet. Mais je trouve que adblock-plus en prend un peu trop pour son grade (pour votre info, je n’ai rien à voir avec eux, je n’ai pas d’actions ou je ne sais pas quel intérêt dans la boîte qui le fait). Honnêtement, je crois que les gens qui font adblock-plus font un bon travail, et sont ouverts sur ce qu’ils font, contrairement aux arnaqueurs de Ghostery. La politique de adblock-plus est de *mater les publicitaires qui exagèrent*. Mais le modèle même de financer des choses par des revenus publicitaires est dans le fond, une bonne idée qui permet pleins de choses à se faire qui ne se feraient pas autrement. Comme le disent les Ricains: there’s no such thing as a free lunch. Il faut bien qu’on vive. Pour rien, le soleil se lève.
    Ainsi, au lieu de tuer complètement la filière, le concept de publicité modeste, raisonnable et non-intrusive (et non-tracking, et non-malware) est peut-être une meilleure idée que de faire une guerre entre les sites qui veulent des sous avec des pubs, et des utilisateurs qui n’en veulent pas du tout: on a l’option de leur dire: “mais faites donc des pubs raisonnables, et on viendra chez vous, comme avant.” L’idée de financer un adblocker par le revenu des ads raisonnables me semble bonne: c’est comme les radars sur les autoroutes: plus qu’on roule vite, plus qu’on finance d’autres radars !

    Comme adblock plus est GPL3, on pourra toujours forker quand ils deviennent rogue.

    1. Je ne suis pas d’accord. Un site qui est censé bloquer des publicités financé par de la pub, c’est tout simplement malveillant. Ce sont de grands publicitaires et plus généralement de grandes compagnies qui en sont à l’origine et elles ne le font certainement pas par respect pour une publicité non envahissante, mais parce que ces entités mènent une guerre déloyale contre les petits sites et les petites publicités.
      Pour autant je bloque personnellement toutes les publicités qui s’affichent parce que je refuse leur diktat dans sa forme actuelle, même sur les petits sites. Si ça empêche à certains sites de vivre, tant pis pour eux : soit les webmestres feront fonctionner leur site sur leurs deniers – et c’est peu cher pour de petits sites via, par exemple, gandi.net – soit leur contenu demandera une contrepartie plus vertueuse : le financement par le consommateur. Les exemples se multiplient aujourd’hui sous diverses formes et les gens sont de plus en plus nombreux à donner de leur argent pour accéder à certains contenus et à ne pas s’empiffrer de n’importe quelle connerie nécessairement biaisée sur le web. Tant que la publicité ne sera pas plus vertueuse, tant qu’elle nous incitera à acheter n’importe quoi pour que des connards se fassent du fric avec nos envies et frustrations sur le dos de travailleurs pauvres, je la bloquerai sans aucun remord ; le web et le monde ne pourront que mieux s’en porter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *