[News] Bye Google Analytics, bonjour Piwik!

piwik

Salut à tous, ce billet pour vous faire part de la récente conversion de ce blog pour le plus grand plaisir de tous: en effet, après une année de bons et loyaux services, j’ai décidé d’un commun accord avec ma conscience de retirer Google Analytics de ce site afin de laisser place à un acteur plus respectueux de votre vie privée: j’ai nommé Piwik. Retour sur une épopée qui va sans nul doute marquer l’avenir de Strak.ch et, peut-être, le réconcilier avec les plus fervents combattants de notre vie privée sur le grand Web que j’essaye, par cet acte, d’encourager dans leurs efforts en amenant ma pierre à l’édifice.

Faites ce que je dis, pas ce que je fais

Ça me taraudait depuis un moment. J’avoue ne jamais avoir pris le temps de m’intéresser vraiment à Piwik, par flemme et parce que tout roulait très bien avec Google Analytics… et d’abord Piwik, c’est quoi? Une petite recherche nous apprend que c’est un logiciel libre et open source de mesure de statistiques web, conçu pour être une alternative libre à Google Analytics.
Ça tombe bien, on voulait justement s’en débarrasser! Car cracher dans le dos de Google; qui le mérite, ça ne fait plus aucun doute depuis le temps; c’est plus cohérent quand on n’impose pas à ses visiteurs un de ses services qui traque, scrute et surveille pour son compte. J’en étais bien évidemment conscient, cela me trottait dans la tête depuis un moment mais il m’a fallu me prendre la tête avec un troll ce petit déclic afin de me pousser au changement. Comme quoi, les joutes verbales dans les commentaires, ça a parfois du bon. ;)

« Tu vois, c’est ça le problème avec les terroristes: ils n’ont aucun respect pour ta vie privée. »

– Arnold Schwarzenegger dans True Lies

Avantages et inconvénients de Piwik (par rapport à Google Analytics)

Globalement, tout roule avec Piwik et j’en suis très content. Toutefois, si certains d’entre vous qui tiennent un site souhaitent aussi faire un geste citoyen pour leurs visiteurs, ils voudront peut-être connaitre les avantages et inconvénients des deux solutions. Je commencerai donc par quelques inconvénients (il y en a peut-être d’autres mais c’est pour vous donner une idée générale):

  • Il est nécessaire de s’y connaitre un minimum en gestion de serveur pour le mettre en place. Toutefois, de nombreux tutos sont présents sur les forums de Piwik.
  • Si tu héberges Piwik sur ton propre serveur, comme moi, il est possible que ça retarde un peu le temps de chargement comparé à Google Analytics.
  • Pour les sites avec une forte audience, la base MySQL doit être conséquente et tenir la charge à long terme.
  • Si ça plante, tu ne peux t’en prendre qu’à toi-même 99% du temps, vu que tu as tout mis en place. À moins que tu aies trouvé un bug dans Piwik, qui sait?

Heureusement, ces quelques détails ne sont rien comparés aux avantages indéniables de Piwik:

  • Gratuit, libre et Open Source. Ça démarre fort!
  • Facile à mettre en place. L’installation nous prend par la main et nous guide pendant le processus.
  • Paramétrable à souhait: plugins, widgets, bref, une personnalisation aux petits oignons est possible.
  • Des plugins existent pour faciliter la mise en place pour une tripotée de CMS: WordPress, Drupal, Joomla, Dotclear, etc. J’utilise d’ailleurs WP-Piwik.
  • L’outil a bien mûri ces dernières années et peut convenir même pour une utilisation professionnelle.
  • Vous libérez (un peu) vos visiteurs du joug et de l’omniprésence de Google, et ça, ça n’a pas de prix.

Hey mais tu te fous de nous?! Et les pubs Google, juste là?? ಠ╭╮ಠ

Je savais bien que votre esprit critique n’était pas endormi par ces belles paroles. Je sais, je sais. Croyez-moi, si je pouvais m’en passer, je le ferais. Malheureusement, mon business model n’ayant pas été pensé à fond lorsque je me suis lancé dans ce blog, je m’étais dit que grappiller quelques sous par-ci par-là ne serait pas une mauvaise idée.
En effet, un serveur, un hébergeur, la plupart du temps, ça coûte des sous. #MerciCaptainObvious. Ces pubs sont le SEUL moyen que j’aie actuellement pour espérer amortir quelque peu mes frais. De plus, j’estime qu’elles ne sont en rien intrusives, ne gâchent pas la lecture ni la mise en page du site. Elles risquent donc de rester éternellement, à moins qu’un riche mécène fan de mon travail abattu sur ce site ne se propose de me sponsoriser séance tenante. Ben quoi, on peut rêver, merde! ^^

Conclusion

Je sais que certains blogueurs ont fait le choix de ne plus surveiller *du tout* leurs visiteurs et je les admire pour cela. Pour ma part, je suis encore très attaché à ces petites statistiques quotidiennes, qui me permettent de me rendre compte des résultats de mes efforts fournis à travers ce blog, de savoir d’où viennent les gens… Je ne suis donc pas prêt à franchir le cap du « Zero Tracking », du moins pas pour l’instant.

Au final, la navigation sur ce blog ne devrait changer en rien, du moins en « surface ». Pour ce qui est du tracking, la vie privée en est sensiblement améliorée et je pense que c’était le bon moment de montrer le bon exemple d’une part et de lier l’acte aux paroles. Un peu moins de #Google, c’est aussi un peu moins de #PRISM et de #NSA.

7 thoughts to “[News] Bye Google Analytics, bonjour Piwik!”

  1. Je fais aussi partie de ceux qui pensent que Flattr est une bonne chose (je l’explique d’ailleurs sur mon blog à moi, tout petit et bien modeste) mais si tu n’as pas beaucoup de lecteurs, tu te dois quand même d’avoir une source de revenu alternative, c’est clair.
    En ce qui concerne Piwik, il faut savoir qu’il est sensible au DNT – Do Not Track – et respecte cette option vous permettant de ne pas être suivi… et c’est par défaut. Si cette fonctionnalité est activée, Piwik ne devrait pas vous suivre et vous exclure des stats, ce qui est sympa aussi.

    Pour le reste, il offre aussi des options d’anonymisation des données qui n’empêchent en rien le suivi des statistiques. C’est d’ailleurs ce que j’utilise sur mon propre blog afin de laisser tranquille les gens comme j’aimerais qu’on me laisse tranquille ;)

    1. C’est clair que Piwik est très complet et modulable, ce qui est fort appréciable pour une plateforme libre et gratuite! Il me reste d’ailleurs certainement des options ou des paramètres à découvrir.

      P.S: je découvre par la même occasion ton blog qui semble traiter de thématiques auxquelles je suis sensible. Hop, ajouté dans mon KrISS feed! ;)

      1. Il y a en effet pas mal de paramètres intéressants dans la section « Vie privée » qui permettent de garder un niveau sensiblement identique d’analyse du trafic tout en améliorant considérablement le respect des internautes. J’ai par exemple choisi d’anonymiser partiellement les IPs de mes visiteurs en les enregistrant sous la forme 192.168.xxx.xxx. ça te permet de comprendre quand même ton trafic mais sans te transformer en NSA-like ;)

        Merci pour l’ajout de mon blog a ton KrISS Feed. J’avais fait de même lorsque tu as « subi » l’effet sebsauvage il y a quelques semaines ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *