[Tuto] WordPress: “supprimer” les Google Fonts

Cet article est resté dans mes brouillons pendant un moment, non pas parce que le sujet est inintéressant ou complexe, mais parce que ce n’est pas un article “inédit”: vous êtes peut-être (sûrement?) déjà tombé dessus il y a une année, puisque je me base sur ce billet de Seboss666, merci d’ailleurs à lui pour cette astuce pertinente. Pourtant, l’information méritant d’être largement diffusée, je vais écrire mon propre retour d’expérience, en espérant qu’elle n’en sera que plus relayée. Tant pis pour le SEO, ça fait un moment que je ne m’en préoccupe plus!

Informer plus largement

Donc, si vous avez déjà lu cette news chez Seboss666, pas la peine d’aller plus loin: vous n’apprendrez rien de plus. Sinon, sachez qu’il existe un petit plugin malheureusement plus maintenu mais néanmoins encore disponible qui a un impact non négligeable sur les Google Fonts: en effet, WordPress utilise certaines de ces polices ce qui inclut des appels vers les serveurs de Google et par ce fait, donne des informations à Google sur vos visiteurs, ce qui est fâcheux. Ayant fait le ménage sur Strak.ch au fil du temps, j’ai été très content d’apprendre l’existence de ce plugin car c’était à ma connaissance le dernier appel externe qui restait sur mon site, les plus paranos d’entre vous confirmeront ou infirmeront cette affirmation.

Pour l’installer, il vous suffira de décompresser via FTP le fichier .zip dans le répertoire “plugins” de votre installation WordPress. Activez-le ensuite via la console d’administration. C’est déjà fini ! Dés lors, quand votre site fera un appel vers les polices de Google, le plugin va les rapatrier localement et changera automatiquement les liens pour proposer la version locale des polices. Simple mais génial, c’est même aberrant qu’il ne soit pas possible de paramétrer nativement WordPress pour fonctionner de la sorte.

Tests pratiques

En informatique, il est coutume de tester ce qu’on a mis en place, ça sauve régulièrement des vies, du temps et des litres de café. Voici donc quelques tests effectués avant et après l’activation dudit plugin. Les screens montrent le WaterFall, c’est à dire un graphique en cascade du chargement d’un site et où sont dirigés les appels externes. À gauche avant et à droite après, ça va de soi.

D’abord chez Gtmetrix:

wordpress-gtmetrix1wordpress-gtmetrix2

 

Puis chez WebPagetest:

wordpress-webpagetest1wordpress-webpagetest2

 

Un œil averti aura remarqué que sur les screens de droite, donc après l’activation du plugin, les appels qui pointaient auparavant vers “fonts.gstatic.com” ont changé pour “strak.ch”. Formidable ! En plus, les temps de chargement sont légèrement plus courts, ce qui ne gâche rien. Le succès est donc total. Merci encore à Seboss666 pour son article.

2 thoughts to “[Tuto] WordPress: “supprimer” les Google Fonts”

  1. Salut, et merci de l’intérêt que tu as porté à l’article :) Pour info, Laurent m’avait indiqué il y a quelques mois qu’il travaillait sur une version améliorée du plugin, mais je n’ai pas eu de nouvelle pour l’instant sur l’état de son développement. Tant que celui-ci fonctionne, je ne vois pas de mal à l’utiliser.

    Pour expliquer simplement le léger gain de temps de chargement, malgré le poids légèrement plus élevé de la page, c’est tout simplement parce que tu as moins de résolutions DNS à faire, et celles-ci sont généralement plus lentes que les transferts de fichiers eux-même.

    C’est d’ailleurs un point paradoxal du test YSlow effectué par GTMetrix : il pénalise le fait de ne pas avoir de CDN, mais si on en utilise un, on va forcément passer par un domaine supplémentaire, qui sera lui aussi mal noté :/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *